Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mai 2011 4 12 /05 /mai /2011 00:20

Conflit. Depuis quatre mois, le club de football est divisé, certains membres et joueurs accusent le président de mauvaise gestion.

Le désordre au sein du Tonnerre Kalara club (Tkc) a atteint le pic, lundi dernier au sTKC.JPGtade militaire de Yaoundé, terrain d’entraînement du club de Mtn Elite Two.

Sylvain Makoun, membre du club, a été copieusement roué de coups par cinq hommes musclés que personne, parmi les supporters présents au stade, n’a reconnus. La scène a lieu à 15 heures pendant la séance d’entraînement du Tkc. Alors que personne ne s’y attend, ces hommes pénètrent dans le stade en compagnie d’un homme vêtu d’un costume  bleu. Les six hommes se dirigent vers un certain Sylvain Makoun, qui, sans se douter de rien, suit sereinement l’entraînement, vêtu d'un maillot des Lions Indomptables vert. « Arrêtez-le, tabassez-le ! », ordonne l’homme en costume aux cinq gaillards. Comme s’ils n’attendaient que ce signal, ils s’emparent de leur cible qu’ils tabassent    à coups de poing devant un public ébahi, pantois. « C’est toi qui insultes le président ? Tu vas le regretter ! », lance un des gros bras en cognant Makoun. Tout ceci dure près de 10 mn et ce n’est qu’après  que la victime se rend vers Emile Onambélé Zibi, le président du Tkc qui a vécu la scène assis sur une chaise.

« Je ne sais rien de tout ce qui se passe », se défend Emile Onambélé Zibi. Pas assez pour convaincre Makoun, pour qui c’est le président qui a fait venir ses bourreaux. D’autant plus que l’homme en veste reconnaît s’être trompé, en affirmant qu’il est à la recherche d’un certain « Mustapha », accusé d’avoir insulté Onambélé Zibi. A l’arrivée d’Akam Fouda, le commandant de la police militaire (c’est Emile Onambélé Zibi qui l’a fait appeler par un militaire nommé Félix Bengono), les cinq hommes, ainsi que leur guide, s’enfuient. Akam Fouda calme tout. « Je ne dirai rien  à ma hiérarchie, sinon, on peut vous interdire le stade. Je souhaite que tout le monde se calme et que vous résolviez ce problème », indique Akam Fouda à Sylvain Makoun et Emile Onambélé Zibi.

Depuis quatre mois, Emile Onambélé Zibi est contesté par des membres du club qui n’hésitent pas à le lui faire savoir pendant les séances d’entraînement, à travers des insultes ou des reproches. Les choses s’étaient déjà aggravées lorsque Roger Milla, ancien joueur et membre du club, a décidé d’apporter sa contribution pour aider le club à monter en Mtn Elite One. Avec lui, la prime d’entraînement est passée de 500 Fcfa à 1000 Fcfa et la prime par match gagné de 12. 000 à 15. 000 Fcfa. Ceci est mal perçu par le camp Onambélé, qui pense que Milla n’a pas à envoyer des gens remettre de l’argent directement aux joueurs, alors qu’il existe un bureau. Au point où Fabien Ateba Koungou, le chef de la délégation de Tonnerre à Douala le week-end dernier, a refusé de faire loger les joueurs dans l’hôtel réservé par les hommes de Milla, prétextant que « pour le match contre Avenir [17eme journée, ndlr], ils avaient de l’argent, mais ils ont refusé de loger et nourrir les joueurs ».

 

« Que l’argent de Milla soit clair »

Fabien Ateba Koungou. Secrétaire général du Tonnerre Kalara club, il souhaite que les membres dissidents travaillent avec le bureau.

Que reproche-t-on au président Emile Onambele Zibi, le président du Tonnerre ?
Contrairement à tout ce qui se raconte, Tonnerre n’a pas de problème. C’est vrai que nous connaissons quelques problèmes, mais, il en est ainsi dans toutes les grandes organisations ; c’est un faux problème que de dire que le président actuel ne dirige pas bien, et quand bien même ce serait le cas, il est préférable de le faire savoir en famille et non dans les médias.  Si on se retrouve avec des membres qui veulent aider le président à subventionner le club, je ne sais pas pourquoi devraient-ils faire du bruit. Le président souhaite que cet argent qui entre dans le club soit clarifié, qu’on sache d’où il provient, qu’il soit mis à la disposition du comité directeur, avant d’être remis aux joueurs.

L’un des problèmes dans cette équipe, ce sont les primes : qu’en est-il ?
Nous ne payions pas des primes d’entraînement dans le Tonnerre, mais les frais de taxi qui s’élevaient à 500 Fcfa. Les deux dernières années, ces frais étaient de 1000 Fcfa et la prime par match gagné était de 20. 000 Fcfa. Mais nous avons observé que lorsque nous donnions la prime de match gagné avant le match, les joueurs gaspillaient cet argent. Nous avons donc ramené la prime de match gagné à 12. 000 Fcfa, afin de voir comment nous pouvions ramener la prime d’entraînement à 1000 Fcfa. C’est vrai que nous avons de petits retards dans le payement, mais tout va s’arranger.

L’aide de Roger Milla vous pose-t-elle un problème ?
Non, personne ne l’a jamais dit. D’ailleurs, Roger Milla est un homme que je respecte beaucoup. Les gens ont raconté des choses à Milla et au président, mais nous aimerions que l’argent de Milla soit clair. Nous souhaitons juste la transparence lorsqu’il y a de l’argent à la disposition du Tonnerre. Lorsque des membres parviennent à trouver de l’argent pour les joueurs, ils veulent eux-mêmes le remettre aux joueurs et ça crée du désordre. Il est inadmissible que le bureau du club, en place depuis trois ans, soit aujourd’hui mis à l’écart, parce que, dit-on, il gère mal. Comment des membres peuvent-ils aller réserver des hôtels pour l’équipe, alors qu’il existe un bureau ?

“Qu’il quitte la présidence !” : Roger Milla, ancien joueur et membre du Tonnerre

J'ai été joueur au Tonnerre et je suis resté très attaché à ce club. J'apporte du soutien à cette équipe, parce qu'il s'y trouvent des jeunes footballeurs qui ont besoin d'aide. Si certains pensent que c'est pour prendre la présidence du club, ils se trompent. Mon statut actuel (ambassadeur itinérant, ndlr) ne me le permet pas et cela ne rentre pas dans mes plans. Certains me font savoir qu'il faut passer par le bureau pour donner de l'argent aux joueurs. Il faut déjà vérifier l'existence d'un bureau pour un club qui reste sans siège. Je ne peux pas donner mon argent pour qu'Onambélé Zibi construise sa maison ou qu'il s'achète des voitures. Je n'ai rien contre lui, mais je pense qu'il est bien qu'il quitte la présidence, car plusieurs personnalités veulent aider le Tonnerre, mais seulement s'il n'est pas là.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by CAMEROUN STAR - dans MTN ELITE ONE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : camerounstar
  • camerounstar
  • : ICI POUR PUBLIER TOUS SUR LES ACTUALITES DES STARS CAMEROUNAIS (E) SANS EXCEPTION. N'EXISTE PAS A T'ABONNER
  • Contact

Profil

  • EBOULE SAMUEL
  • JEUNE CAMEROUNAIS INNOVANTEUR DE LA CULTURE
CAMEROUNAISE.
EBOULE SAMUEL EST MON NOM ET TU PEUX ME RETROUVER SUR FACEBOOK GRACE A CE NOM.
  • JEUNE CAMEROUNAIS INNOVANTEUR DE LA CULTURE CAMEROUNAISE. EBOULE SAMUEL EST MON NOM ET TU PEUX ME RETROUVER SUR FACEBOOK GRACE A CE NOM.

Recherche

Liens