Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 avril 2011 5 01 /04 /avril /2011 14:05

Une chaîne d etélévision camerounaise, Canal 2 Internationale a organisé sa soirée des récompenses vendredi dernier à Douala. Une orchestration et une chorégraphie qui rappelle les célèbres «Kora», les awards jadis organisés par le béninois Ernest Adjovi à Sun City en Afrique du Sud. L’entrée en matière vendredi dernier du groupe Kund’Eyala a impressionné les invités de la cérémonie de récompense des artistes courant l’année 2010. Une cérémonie qui, comme l’a mentionné Colette Chatchué, la présidente du comité d’organisation, pousse les artistes à travailler avec plus d’ardeur. Pour ce qui est du choix des artistes, «Ils (les artistes) ont été choisis objectivement et dans la transparence dans le respect du choix de la majorité des électeurs qui ont contribué par Sms», a-t-elle indiqué.
C’est à 23h30 lors que la distribution des prix commence. 14 catégories sont en compétition. Les remises de distinctions s’enchaînent dans une ambiance bon enfant. La joie était à son comble. L’animateur et chanteur Tony Nobody a loué l’endurance dans le travail.
Major Assé qui remporte le prix pour la deuxième fois consécutive rend MATT.jpghommage à ses collègues Valérie Ndongo et Koulibaly. La compétition était rude. Tout allait comme sur des roulettes. C’est à la dixième catégorie que le premier couac est survenu. Guy Watson et Daniel Baka’a avec leurs titres «Mignoncité» et «Pinguiss» reçoivent les prix de révélation musicale 2010. Suffisant pour sortir le public de sa réserve.
«Comment peuvent-ils dire que les votes n’ont pas pu départager Guy Watson et Daniel Baka ? D’accord, mais comment les cinq membres du jury n’ont pas pu départager les deux.
Didier Drogba et Samuel Eto’o sont les deux meilleurs africains de l’heure. Mais lorsqu’on veut remettre le prix du ballon d’or africain, on le remet à une personne et non à deux. Non, c’est trop de complaisance», fulmine, Nathalie Moutomé, une invité. Chinois Yankeu du comité d’organisation et par ailleurs, manager au Cameroun de l’artiste Frédéric Meiway, vient prendre le prix de l’Ivoirien «meilleur artiste africain».
Suffisant pour en rajouter à la suspicion ambiante. «C’est la première que je vois un trophée rentré dans les couloirs des coulisses parce qu’il est pris par un membre du comité d’organisation», lance une voix dans la salle. Mais le comble de la critique intervient avec le trophée de la «chanson de l’année», décernée à Mathématik de Petit Pays pour son titre «La femme». Comme pour manifester leur mécontentement, plusieurs invités quittent la salle. «Mathematik chanson de l’année? Dans quel pays ?», s’interroge Rodrigue Onana qui dit être venu de Yaoundé uniquement pour cette cérémonie.
Et les prix de Lady Ponce, «meilleure artiste féminin», et Sergeo Polo, «meilleure artiste masculin», tous deux absents, ont été remis vers 3h du matin, dans une salle presque à moitié vide.

Partager cet article

Repost 0
Published by CAMEROON STAR - dans MATHEMATIK DE PETIT PAYS
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : camerounstar
  • camerounstar
  • : ICI POUR PUBLIER TOUS SUR LES ACTUALITES DES STARS CAMEROUNAIS (E) SANS EXCEPTION. N'EXISTE PAS A T'ABONNER
  • Contact

Profil

  • EBOULE SAMUEL
  • JEUNE CAMEROUNAIS INNOVANTEUR DE LA CULTURE
CAMEROUNAISE.
EBOULE SAMUEL EST MON NOM ET TU PEUX ME RETROUVER SUR FACEBOOK GRACE A CE NOM.
  • JEUNE CAMEROUNAIS INNOVANTEUR DE LA CULTURE CAMEROUNAISE. EBOULE SAMUEL EST MON NOM ET TU PEUX ME RETROUVER SUR FACEBOOK GRACE A CE NOM.

Recherche

Liens