Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 juin 2011 4 09 /06 /juin /2011 00:12

Tristesse. Le milieu de terrain camerounais une fois de plus écarté de la sélection nationale la semaine dernière n’a pas supporté le nul entre le Cameroun et le Sénégal (0-0).

A la mi-temps de la rencontre entre le Cameroun et le Sénégal (0-0) samedi dernier  au stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé, le milieu de terrain camerounais Alexandre Song Billong a été aperçu dans la cabine de presse.

Vêtu d’un maillot de basketball bleu, d’une culotte bleue et d’une paire de tennis rouge, le joueur chassé de l’hôtel des Lions le 31 mai dernier par Javier Clemente, est venu saluer des proches.

L’air décontracté, riant avec tous ceux qui l’approchaient, le joueur, titularisé pour la première fois en janvier 2008, a échangé avec des spectateurs réunis ici, à part un, qui faisait mine de ne l’avoir  pas vu, David Eto’o, le frère cadet de Samuel Eto’o. Pendant que toute l’aile gauche de la tribune présidentielle acclamait Alexandre Song, l’air crâneur, David Eto’o s’est levé et est sorti sans dire le moindre mot au neveu de Rigobert Song, l’ancien capitaine des Lions.

Après cette scène, Alexandre Song a été approché par le commissaire principal Cécile Ndjem Mandeng, qui lui a dit en bassa : « Tu n’es pas obligé de faire parler de toi en mal, laisse les autres faire, reste tranquille. »  Une suggestion à laquelle le joueur a répondu juste en hochant la tête de haut en bas. Sans mot dire. Avant la reprise, Alexandre Song est retourné s’asseoir à  l’aile droite de la tribune présidentielle d’où il a suivi le reste de la rencontre.  

Après le coup de sifflet final de l’Angolais Martins de Carvalho, Alexandre Song avait les mains sur sa tête, assis sur son siège, alors que le stade commençait à se vider. Il pleurait. Quelques minutes plus tard, un de ses proches est venu le chercher. Il a par ailleurs fait savoir qu’il ne voulait répondre  à aucune question de journalistes.
L’histoire ne dit cepandant pas si les larmes d’Alexandre Song étaient des larmes de joie ou de colère.

Repost 0
Published by CAMEROUN STAR - dans CAMEROUN
commenter cet article
19 mai 2011 4 19 /05 /mai /2011 18:13

C’est l’une des conséquences de la crise qui secoue la Fédération camerounaise de kick-boxing.

 

Rien ne va plus au sein de la Fédération Camerounaise de kick-boxing. Les deux principaux membres de cette instance se regardent désormais en chiens de faïence. Le président Emmanuel Essissima et le secrétaire général François Atangana s’accusent mutuellement de détournement d’argent. Tout remonte en 2008 ; alors que la ville de Douala au Cameroun accueille les Championnats d’Afrique de kick-boxing. Six millions de francs CFA sont alloués à la fédération pour la préparation et l’organisation de ce tournoi. Cette somme aurait été détournée par le président de la fédération de kickboxing si l’on s’en tient aux déclarations de son secretaire général qui fait savoir que « les personnes supposées recevoir cet argent n’ont rien perçu ». Il s’indigne de ce que le président prend des décisions unilatérales sur la gestion de leur fédération. Des allégations balayées d’un revers de la main par Essissima Emmanuel qui affirme que ces six millions de francs ont été bel et bien utilisés ; il tient pour preuve le fait que tous les entraîneurs ont perçu la somme de 200 mille francs comme promis. Plus grave le président de la Fécakickboxing déclare que son secrétaire général lui a proposé de faire de fausses factures pour justifier des dépenses. Il estime que François Atangana a présenté des factures liées à la TVA « alors que les fédérations ne sont pas soumises aux taxes sur la valeur ajoutéCAMEROUN-copie-1.jpge » dit-il. Des révélations qui pourrissent l’ambiance au sein de la Fécakickboxing qui au cours de son dernier conseil d’administration, a annoncé que le Cameroun ne participera pas aux Jeux Africains de Maputo dans la discipline. La principale raison évoquée par le président de cette instance, l’absence de moyens. Il entrevoit plutôt que les kick boxeurs camerounais prennent part aux championnats du monde de boxe Thaï, qui auront lieu du 6 au 8 août 2011 à Yaoundé. En attendant des rencontres internationales entre le Cameroun, le Gabon, l’Angola et la Guinée Equatoriale. Le budget s’élève à 152.174.400 Fcfa. « La contribution du gouvernement s’élèvera à 100 millions de Fcfa. Nous devrons trouver le reste» a indiqué Emmanuel Essissima. Le Cameroun ne sera donc pas à Maputo au Mozambique, pourtant en début de cette année au championnat d’Afrique Centrale à Libreville au Gabon, les athlètes camerounais ont remporté quatre médailles d’or.

Repost 0
Published by CAMEROUN STAR - dans CAMEROUN
commenter cet article
18 mai 2011 3 18 /05 /mai /2011 23:32

Le Racing Genk et son défenseur camerounais Eric Matoukou sont champions de Belgique grâce à leur match nul (1-1) obtenu contre le Standard de Aloys Nong au Cristal Arena mardi.

Tout juste monté au jeu, KennFJYT.jpgedy Nwanganga a marqué l'unique but de Genk à la 77ème minute alors qu'Eliaquim Mangala avait ouvert le score dans les arrêts de jeu au cours de la 1ère mi-temps.

Genk décroche ainsi son 3ème titre après ceux de 1999 et 2002. La regularité de Genk tout au long de la saison a ainsi été recompensée.

Le joueur de Genk Mehdi Carcela est sorti sur blessure au cours de cette rencontre. Le marocain s'est fracturé le nezet la mâchoire inférieure. Il aurait aussi plusieurs dents cassées. Ce dernier a en effet quitté le terrain en civière, inanimé et avec de graves blessures au visage, à la suite d'un coup de pied du défenseur local Chris Mavinga. Il a été remplacé par Aloys Nong. 

Stade: Cristal Arena, Genk 1 - 1 Standard, Arbitre: Frank De Bleeckere

Onze de Genk: Thibaut Courtois, Torben  Joneleit, Eric Matoukou, Chris Mavinga, Anele Ngongca, Anthony Vanden Borre (puis Thomas Buffel), Kevin De Bruyne, David Hubert (puis  Kennedy Nwanganga), Daniël Tözser, Marvin Ogunjimi, Jelle Vossen.    

Coach: Frank Vercauteren
Remplaçants non utilisés: Köteles, Camus, Durwael, Limbombe, Nadson, Dugary, Pudil.

Onze du Standard:  Sinan Bolat, Antonio Kanu,  Eliaquim Mangala, Daniel Opare , Sebastien Pocognoli( puis Mbaye Leye), Pape Abdou  Camara, Mehdi  Carcela (puis Aloys Nong), Steven Defour ( Réginal Goreux),  Jelle Van Damme,  Axel Witsel,   Mohammed Tchité.

Repost 0
Published by CAMEROUN STAR - dans CAMEROUN
commenter cet article
17 mai 2011 2 17 /05 /mai /2011 23:51

Lille de Aurélien Chedjou brandit le trophée, Lens de Bédimo Nsamé relégué en Ligue 2, Benjamin Moukandjo et George Elokobi buteurs...

 

Coupe de France: Lille de Chedjou brandit le trophée
Après 56 ans de disette, Lille a remporté son sixième trophée de Coupe de France, samedi dernier. Le leader de la Ligue 1 est venu à bout du Paris-SG (1-0), le vrai spécialiste de la Coupe qui espérait en empocher un neuvième trophée. L'équipe de Rudi Garcia a fait tomber le tenant du titre grâce à un coup franc magistral du CAMEROUN_SONG_ALEX_220610-copie-1.jpgpolonais Ludovic Obraniak, à deux minutes de la fin. En défense, Aurélien Chedjou, a dans les airs comme au sol, su contenir les assauts offensifs des parisiens. Conséquence, Guillaume Hoarau, l’avant centre parisien a passé une soirée difficile, à cause des qualités athlétiques du défenseur camerounais. Avec ce trophée, Lille est désormais sur la voie de réaliser un joli doublé, Coupe/championnat. Il reste trois matchs de championnat à disputer, dont une échéance à venir dès mercredi, face à Sochaux. A cet effet, Rudi Garcia, le coach de Lille a déclaré : « Même si on voulait remporter un trophée, on ne veut pas s’arrêter en si bon chemin. Il nous suffit de gagner deux matchs sur nos trois derniers pour remporter ce championnat. Souhaitons désormais que notre dynamique nous amène au titre... » Réponse d’ici le 29 mai prochain.

 
Lille de Aurélien Chedjou a gagné la coupe de France le 14 mai 2011
Ligue, 36ème journée: Moukandjo buteur, Lens de Bédimo relégué en Ligue 2
Sans jouer en championnat, Lille a fait un grand pas ce week-end vers le titre de champion. Couronné samedi en Coupe de France, c'est donc une formation de Lille en pleine euphorie qui a assisté au match nul ce dimanche soir de son concurrent pour le sacre, l'Olympique de Marseille, à Lorient (2-2). Stéphane Mbia qui s’est régulièrement entraîné la semaine dernière, après sa blessure, n’a pas disputé ce match. Pour l'OM, les derniers espoirs ne se sont pas encore envolés, mais c'est tout comme et il peut difficilement en être autrement. Car avec désormais trois points de retard sur le leader à deux journées de la fin, il faudrait presque un miracle pour espérer encore un hypothétique renversement de situation. En bas du classement, plusieurs clubs sont encore menacés de relégation. A l’instar de Monaco qui a laissé filer deux points pendant le temps additionnel face à Lens (1-1). Nicolas Nkoulou et Benjamin Moukandjo ont effectué un match correct. C’est l’attaquant camerounais de Monaco qui a d’ailleurs mis son qui équipe sur orbite, dès la 14ème minute. Sur une superbe passe de Malonga dans le dos de la défense, Benjamin Moukando en fin de course a trompé le portier adverse du plat du pied. A la 79ème minute, l’ancien pensionnaire de la Ksa a manqué l’occasion d’améliorer son compteur but. Suite à une action solitaire, il s’est infiltré entre deux défenseurs lensois, mais sa frappe soudaine était trop dévissée pour surprendre. Néanmoins, en plus d’avoir ouvert le score, Moukandjo ne s’est pas ménagé dans son travail défensif. On l’a vu, notamment en première période, venir régulièrement chiper le ballon dans les pieds des lensois. Si Monaco peut nourrir des regrets, à l’issu de ce match, le grand perdant reste Lens qui est officiellement relégué en L 2. Henri Bédimo Nsamé, le latéral gauche lensois, très souvent titulaire, n’a pas disputé ce match de la 36ème journée de Ligue 1. Avec son résultat nul de 1-1 en recevant Auxerre, Valenciennes qui compte désormais 44 points n’est toujours pas sauvé. Les joueurs de Montanier doivent encore lutter pour assurer leur avenir en Ligue 1. Gaétan Bong, titulaire sur son couloir gauche a, à l’image de ses coéquipiers, fait un match moyen. C’est du banc des remplaçants que Vincent Aboubakar a assisté à cette rencontre. Entre temps, Nancy de Landry Nguemo s’est donné un bon bol d’air en battant Nice 3-0. Une victoire à laquelle Landry Nguemo a participé en bonifiant de nombreux ballons. Le quotidien sportif l’Equipe lui attribué la note de 6/10. Buteur la journée précédente, sur penalty, le milieu camerounais est annoncé la saison prochaine à Cologne, en Bundesliga. Toujours dimanche dernier, Rennes a mit fin à sa série noire. Le club breton a battu Saint Etienne à domicile (2-1). Jean Armel Kana biyik, titulaire en charnière centrale, a contribué à cette victoire. Quant à George Mandjeck, il fait son apparition sur l’aire de jeu à la 62ème minute. Ceci à la faveur de la sortie de Jerome Leroy.

Premier league, 37ème journée: George Elokobi buteur
En Angleterre, le dénouement est presque total en Premier League. Mancheter United est officiellement champion et Tottenham en battant Liverpool 2-0 a quasiment assuré sa cinquième place au classement, synonyme de qualification pour l’Europa League. Benoît Assou Ekotto out jusqu’à la fin de la saison, pour cause de blessure, n’a pas pris part à ce match. Son compatriote et partenaire Sébastien Bassong a remplacé Daniel Rose, à la 82ème minute de jeu. Arsenal a été surpris dans son antre par Aston Aston Villa (2-1). Alexandre Song Billong, le milieu des Gunners a disputé l’intégralité de la rencontre, alors que dans le camp d’en face Jean II Makoun était absent. West Bromwich a défait Everton (1-0). Somen à Tchoyi, l’ailier de West Bromwich, remplaçant en début de partie, est entré à la 78ème minute, remplaçants ainsi Jerome Thomas. Dans le même temps, Wolverhampton, dans sa couse pour le maintien, a effectué une belle opération en battant Sunderland sur ses terres (3-1). C’est le latéral gauche camerounais George Elokobi qui a scellé le sort de match, à 12 minutes de son terme.
Repost 0
Published by CAMEROUN STAR - dans cameroun
commenter cet article
13 mai 2011 5 13 /05 /mai /2011 23:45

Sept des huit matches programmés pour les 8èmes de finale se jouent ce week-end sur l’ensemble du territoire.Les seize équipes encore en lice pour le trophée de la coupe du Cameroun 2011 descendent dans l’arène dès ce week-end. A partirfovu.jpg

de cette étape, les matches se jouent en aller et retour. Fovu de Baham, le détenteur du trophée, suivra désormais la suite de la compétition en spectateur, après avoir été éliminé par Cotonsport de Garoua. Pour ce tour, à Garoua, Cotonsport local reçoit Renaissance de Ngoumou. Une rencontre qui semble facile à prendre pour l’équipe locale qui continue de creuser l’écart en championnat avec ses poursuivants immédiats que sont Astres de Douala (huit points) et de moins en moins la Panthère du Ndé et l’Unisport de Bafang, tous deux à dix longueurs. En face, les gars de Garoua auront le premier relégable. Sentence le mercredi prochain. Ce sera la dernière rencontre de cette phase aller.

 

 

Mais c’est demain que tout commence. Et c’est le stade de la Réunification de Douala qui ouvre le bal, avec le duel des divisionnaires, As Matelots et As Fap. Les locaux, forts de leur statut d’équipe d’Elite Two, tenteront de marcher sur les hommes en ténue. Face à un adversaire qui, dans la ligue régionale du centre, est actuellement sur le front d’une accession en deuxième division nationale.

Le gros des matches se joue le lendemain. Au stade municipal d’Abong-Mbang, Nka United aura en face un autre club de l’Elite Two, Sahel de Maroua. Malgré son 9ème rang derrière les Matelots, le club du septentrion aura l’intention de prouver à leur adversaire qu’ils n’ont pas eu que la chance devant l’Union de Douala qu’ils ont éliminée (0-1) au tour précédent. Alors que l’équipe de l’est avait de la peine à se défaire de Best stars (1-2) aux prolongations. Au stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé, Daïrou Gambo départagera Unisport de Bafang et Achille de Sa’a. Ici, le Flambeau de l’ouest qui n’est plus très sûr de tenir la course pour un rang « africain », devrait tenter autant que possible, de poursuivre encore les deux lièvres. Mais la résistance pourrait être rude tant l’adversaire est le bourreau de Sable de Batié. Tout comme à Bertoua, Moumbe Lavoisier a la charge de diriger le duel des divisionnaires que sont Avenir de Bertoua et Jeunesse de Bonamoussadi. Les deux adversaires ont en commun qu’ils ont éliminé deux équipes qui ne sont pas des figurants en Elite One : à savoir la Panthère du Ndé (1-0) et Tiko United (2-1).

Au stade municipal de Bamenda, Yong Sport Academy a l’intention de sauver une saison qui ne l’a pas véritablement vu côtoyer le sommet. Le trophée de la coupe reste la seule possibilité pour les Yong boys d’être africains. Ils affrontent As Etoa Meki de Jean II Makoun. A Ngaoundéré, les Cop’s de Dang attendent de pied ferme l’Aigle royal de la Menoua. Un duel qui s’annonce difficile pour deux équipes ambitieuses. D’une part, Université qui a facilement passé l’obstacle Canon (1-0), et de l’autre, l’Oiseau de l’Ouest qui, dans sa 4ème loge au classement de l’Elite Two, tient à retrouver l’élite cette saison. Dans une ascension fulgurante, Astres de Douala qui vient de prendre la deuxième place de la division d’élite, ne devrait pas donner de cadeau à son voisin de Limbé, Njalla Quan sport, 3ème au classement de l’Elite Two et sérieux candidat à la montée en Mtn Elite One.

 

Programme des rencontres

Samedi 14 mai 2011

 

As Matelots de Douala - As Fap de Yaoundé

 

 

Dimanche 15 mai 2011

 

Nka united - Sahel de Maroua

Achille de Sa’a - Unisport du Haut Nkam

Avenir de Bertoua - Jeunesse de Bonamoussadi

Ngaoundéré University - Aigle royal de la Menoua

Yong sport academy - As Etoa Meki de Yaoundé

Astres - Njalla Quan sport academy

 

 

Mercredi 25 mai 2011

 

Cotonsport de Garoua - Renaissance de Ngoumou

Repost 0
Published by CAMEROUN STAR - dans CAMEROUN
commenter cet article
10 mai 2011 2 10 /05 /mai /2011 00:45

Play-Off I: 7ème journée
Eric Matoukou et le Racing Genk ont été plus forts que Anderlecht puisque les limbourgeois
ont battu les bruxellois 1-0 au Cristal Arena avec un excellent Matoukou en défense cAlexandre-Song-copie-1.jpgentrale.

Le Standard de Liège grâce à un travail offensif de Aloys Nong et surtout un but du jeune Axel Witsel a gagné le FC Bruge 1-0. Le match qui se disputait à Liège était aussi l'occasion d'assister à un duel à distance entre Nong, l'homme en forme du moment au Standard et le brugeois Dorge Kouemaha  le meilleur camerounais de la ligue Jupiler lors de la défunte saison.

Play-Off II-A
Ghomsi termine sa saison sur le banc et Malines son club se fait battre par le Lierse 4 buts à
3.

Play-Off II-B
Wamfor et le Germinal d'Anvers terminent leur saison sur un match nul blanc 0-0 à Courtrai,
Wamfor est cité en Bundesliga.

Westerlo, la surprise de la fin du championnat a réalisé le plus lourd score du royaume ce eek-end battant Zulte Waregem 7 buts à 1. Belle prestation du milieu du terrain défensif

Evariste Ngolock qui va ainsi disputé la finale des play-off II contre le Cercles de Bruges. L'enjeu étant une place qualificative pour les prémiminaires de l'Europa League. Westerlo le club flandrien jouera la finale de la coupe de Belgique le 21 mai prochain contre le Standard de Aloys Nong.

Repost 0
Published by CAMEROUN STAR - dans cameroun
commenter cet article
5 mai 2011 4 05 /05 /mai /2011 19:42

Le staff technique de l'équipe nationale de football prépare une échéance cruciale: le choc Cameroun Vs Sénégal. A quelques semaines de l'évènement, l'entraîneur sélectionneur des Lions Indomptables s'est rendu au Cameroun.

Javier CLEMENTE et son Adjoint FraLION-INDOMPTABLE.jpgnçois OMAM BIYICK donnent une conférence de presse à l’Hôtel Mont Febe le vendredi 06 Mai 2011 à partir de 10 heures.

A l’ordre du jour, les préparatifs du match Cameroun- Sénégal du 04 Juin 2011 à Yaoundé comptant pour la 4ème journée des éliminatoires de la CAN 2012.

D'après nos informations, la liste des joueurs devant être convoquée est en cours d'établissement et sera communiquée très prochaine.

Les récentes blessures du Spurs Assou-Ekotto et du marseillais Stéphane Mbia Etoundi notamment, constituent un véritable casse-tête pour le staff technique.

Les autorités en charge du football auraient à coeur d'instruire le rappel des troupes. A cet effet, la convocation ou non de Alex Song Billong serait sur la table de la réflexion. Le cas Emana serait beaucoup plus délicat et embarassant puisque le très brillant médian offensif du Real Betis est sous le coup d'une sanction fédérale depuis plusieurs semaines. Clementé et Omam se prononceront-ils sur le sujet vendredi?

Repost 0
Published by CAMEROUN STAR - dans CAMEROUN
commenter cet article
5 mai 2011 4 05 /05 /mai /2011 18:18

Musique. Manu Dibango, André-Marie Tala, Kaïssa Ndoumbe, Noël Ekwabi, Jay Lou Ava et Queen Eteme ont donné un concert le 30 avril à Yaoundé aux Cameroon holiday’s.

00h15mn. Le public se lève et applaudit. Il salue l’entrée du maître Manu Dibango, qui sourit comme pour lui dire merci. Sa réplique en musique, c’est le refrai250px-Manu_dibango_trisku.jpgn « Bienvenue, welcome to Cameroon, ouhouhou ! », bien repris par l’assistance.

Choix peu fortuit pour la chanson que Manu interprète en premier. Le contexte s’y prête. En effet, à travers la première édition de Cameroon holiday’s, le ministère du Tourisme, en association avec la Société financière de tourisme et de loisirs (Sofitoul), souhaite promouvoir l’image du Cameroun par le biais de la musique. Quinze minutes de prestation pour clôturer la soirée qui a duré trois heures et trente minutes.
Avant, il y a eu Queen Eteme, André-Marie Tala, Kaïssa Ndoumbe, Noël Ekwabi et Jay Lou Ava. Annoncé, Étienne Mbappè n’a pas pris part au concert.

« Je vais à Yaoundé »
Mais les nostalgiques en ont eu pour leur compte. Lorsqu’André-Marie Tala reprend la chanson « Je vais à Yaoundé », c’est l’extase. La foule se lève pour l’accompagner. Pascal Pierre, l’impresario de la soirée, ne peut s’empêcher d’esquisser quelques pas. L’artiste ne se prive pas non plus. Pour démontrer l’étendue de son talent, André-Marie Tala gratte les cordes de sa guitare avec ses dents, se trémousse. C’est la fête ! La camera qui se balade dans la salle surprend quelquefois des spectateurs esquissant quelques pas de danse.

Ce concert a également donné l’occasion au public de découvrir Noël Ekwabi, dit « Papa nono ». Directeur artistique de Manu Dibango pendant de nombreuses années, ce  bassiste peu connu des Camerounais provoque d’abord un sentiment de rejet. Dès la première note de guitare, une voix s’élève : « Je ne veux pas encore dormir !» C’était sans compter avec la finesse de l’artiste. Quelques secondes après, le public est dans sa poche. Il en redemande. C’est Kaïssa Ndoumbè qui va les combler. Vêtue d’une longue robe rouge, la diva vient célébrer,  à son tour, les merveilles du Cameroun à travers le titre « Mboa ».

Repost 0
Published by CAMEROUN STAR - dans CAMEROUN
commenter cet article
4 mai 2011 3 04 /05 /mai /2011 18:12

A côté de la piraterie, de l’absence de lieux d’expression artistique, le manque de réseaux de distribution est très souvent cité comme l’un des freins au développement des activités musicales.

C’est pour cela qu’au lendemain de la fermeture des plus grandes structures de distribution musicaregard 200 200le tels Flash Music, MC Pop Music et autres Coup Bis, au début des années 2000 et qui s’étaient donné pour mission mettre à la disposition du public des K7 et CD d’artistes camerounais et étrangers, l’on s’extasiait alors du dynamisme et de l’enthousiasme de ces jouvenceaux aux dreadlocks qui décidèrent de prendre leur destin en main. C’est dans cette mouvance qu’est né le collectif «Culture Mboa», qui s’était au départ destiné à la distribution d’œuvres de groupes de rap et d’autres jeunes artistes camerounais basés à l’étranger. Le premier kiosque est installé au Centre culturel français de Yaoundé.

Des années plus tard, alors que les majors de la distribution locale se sont progressivement reconvertis à la vente de vêtements et autres articles de luxe, «Culture Mboa» a occupé le terrain. Les artistes de grand calibre s’y sont progressivement attachés, confiant sans crainte leurs œuvres à ces jeunes qui ne demandaient qu’à prouver de quoi ils étaient capables dans la distribution des œuvres musicales. A côté de Charlotte Dipanda et autre Coco Mbassi, on retrouve Lady Ponce et plusieurs autres artistes désireux d’assurer la visibilité de leurs produits. La confiance est ainsi née. Le Collectif gagne en volume et sort des centres culturels pour s’installer dans les grandes surfaces et, plus récemment, dans la rue, plus proche des consommateurs. C’est désormais ici que les mélomanes désireux de se procurer des Cd de bonne qualité – chose rare sous nos cieux – se dirigent pour s’approvisionner.

Alors que certains peuvent penser que c’est ce succès qui monte à la tête des deux parties, qui se disputent aujourd’hui la paternité du projet et la gestion financière, on ne peut que se désoler du spectacle auquel se livrent actuellement Manuel Wandji et Ruben Binam. Il est en effet déplorable qu’après toutes ces années de dur labeur, les deux jeunes hommes n’arrivent pas à se parler et à résoudre ce différend.
Au-delà de la paternité et des initiatives personnelles prises par l’un ou l’autre, on ne peut douter que chacun y a mis du sien pour la bonne marche du projet. Se livrer ainsi en spectacle n’a rien d’honorant ni pour l’un ni pour l’autre qui, pendant des années, se sont attelés à convaincre les artistes de leur sérieux. Ne pas reverser à ces derniers leurs droits et laisser pourrir le conflit, n’est rien d’autre que trahir la confiance qu’ont eu tant de peine à leur accorder ces artistes qu’ils ont finalement réussi à associer à leur concept. Mais on a bien peur que la malédiction camerounaise finisse par atteindre ce collectif, auquel on commençait à croire.

Repost 0
Published by CAMEROUN STAR - dans CAMEROUN
commenter cet article
3 mai 2011 2 03 /05 /mai /2011 01:34

Le Camerounais Carlos Takam (30 ans) a battu le Nigérian Gbenga Oloukun par abandon  à la septième reprise dans un combat comptant pour la ceinture WBO Afrique des poids lourds disputé à Pontault Combault (France). Ce succès permet au natif de Douala de poursuivre une carrière sans faille. Sa seule défaite remonte au 26 juin 2009 au Cannet face au Français Gregory Tony. Le colosse cBOXE_boxeurs.jpgamerounais ( 1m98 et 110 kg) compte désormais 23 victoires dont 19 par KO. Son adversaire malheureux, Oloukun (27 ans), alias Bang Bang, a concédé sa sixième défaite lors des huit derniers combats. C’est dire si le Camerounais a besoin d’une adversité plus forte  pour espérer faire mieux danns le futur que son actuelle quinzième place mondiale

Repost 0
Published by CAMEROUN STAR - dans CAMEROUN
commenter cet article

Présentation

  • : camerounstar
  • camerounstar
  • : ICI POUR PUBLIER TOUS SUR LES ACTUALITES DES STARS CAMEROUNAIS (E) SANS EXCEPTION. N'EXISTE PAS A T'ABONNER
  • Contact

Profil

  • EBOULE SAMUEL
  • JEUNE CAMEROUNAIS INNOVANTEUR DE LA CULTURE
CAMEROUNAISE.
EBOULE SAMUEL EST MON NOM ET TU PEUX ME RETROUVER SUR FACEBOOK GRACE A CE NOM.
  • JEUNE CAMEROUNAIS INNOVANTEUR DE LA CULTURE CAMEROUNAISE. EBOULE SAMUEL EST MON NOM ET TU PEUX ME RETROUVER SUR FACEBOOK GRACE A CE NOM.

Recherche

Liens